post

La rencontre des deux Stades

A l’heure où s’achèvera le match de Rugby des Niçois face à Céret, celui de Toulon débutera face au Stade Français dans le cadre de la XVIIème journée du Top 14.
Le rapport entre ces deux événements sportifs ?
Au lieu de repartir de la Rade pour les Champs Élysée, les Parisiens prendront la route de la Prom pour une semaine de stage et mise au vert à Nice.

Les Stadistes descendront à une cinquantaine, joueurs et staff au grand complet.
Le Stade Français est un club français historique fondé en 1892. Vainqueur du bouclier de Brenus à 14 reprises dont 5 fois depuis l’an 2000.
La Pink Army du Stade Jean Bouin remporte également le Challenge Européen en 2017.
Pensionnaire ininterrompu du Top14 depuis 1997, ce club remis au goût du jour sous l’ère Guazzini avec quelques coups de génie en terme de communication:

  • les Dieux du Stade et leur calendrier,
  • l’introduction du rose dans les couleurs,
  • les maillots les plus remarquables du Top 14 conçus comme des oeuvres d’art…IL est aujourd’hui la propriété de Hans-Peter Wild, fondateur de Capri-Sun amoureux de Paris et grand amateur de Rugby.

Une certaine proximité existe entre les dirigeants des deux Stades, elle conduit au rapprochement des deux clubs qui se matérialise aujourd’hui par cette première visite d’une semaine.
Le complexe des Arboras que fréquente régulièrement les Bleus, convient parfaitement à Thomas Lombard qui l’a visité cet hiver. Le programme a été travaillé par les équipes des deux clubs et adapté à cette mini-trêve de trois semaines entre le match du RCT et celui de Brive le 21 mars.
Il sera partiellement Rugby avec 3 entraînements aux Arboras dont une opposition ouverte au public entre les hommes de Bolga-Jagr et ceux du duo Sempere-Arias, mercredi 4 mars de 16h à 18H30, venez nombreux !
Le reste du séjour sera consacré à diverses activités physiques dont beaucoup nautiques et des visites touristiques.
Que les Niçois s’attendent à beaucoup voir les pensionnaires de Jean Bouin fréquenter le Vieux Nice, ils y établiront leur cantine dans quelques tables renommées ainsi que chez notre partenaire Laurent Villa au Beef House.
Depuis quelques mois, Thomas Lombard, que nous ne présenterons plus et pour qui nous avons une affection particulière a pris la direction générale du club dont il a été l’un des joueurs phares.
Parmi les plus emblématiques de ses joueurs actuels, le Stade Français dispose de Gaël Fickou, Sekou Macalou, Yoan maestri.
Deux Niçois ont marqué l’histoire « récente » de ce club, c’est Christophe Moni (1997-2006) et Serge Simon (1996-1999).
D’autres échanges sont prévus entre les deux Stades dans les mois à venir, cette première visite sera l’occasion d’avancer sur cette convergence.