Le mot du Président

Le renouveau du Rugby Niçois passera par la réussite de son équipe senior puis son retour dans l’élite nationale.

Après avoir été « le promu » toute la saison dernière et s’être illustré sur nombre de terrains, la logique voudrait que pour la saison 2019-2020, l’équipe première confirme. C’est la difficile mission qui a été confiée à Hervé Moni, en charge du sportif, David Bolgashvili et Martin Jagr, entraîneurs de ce groupe. Supporters, dirigeants, bénévoles, licenciés et partenaires auront, plus que jamais les yeux fixés sur cette équipe, sa bravoure, son jeu, ses résultats. Il n’en est pas moins vrai que la poule 2 qui vient à peine de livrer sa composition annonce des oppositions solides. Cette équipe première, c’est avant tout celle des joueurs et de leurs entraîneurs, à eux de faire au mieux pour honorer nos couleurs.

Les moyens humains sont là, les infrastructures aussi, depuis ce mois de juillet, elles sont complétées par une salle de musculation de premier plan. Il n’y a pas de complexe à avoir ni de limite à se fixer même si la lune est parfois difficile à atteindre.

Le projet du Stade Niçois c’est cependant, avant tout, la formation de ses jeunes.
Ils sont nombreux chaque année à venir grossir les rangs de l’école de Rugby, participer à des tournois majeurs dont le Nice – Baie des Anges, organisé par nos soins.
Forte de 300 membres, l’école de Rugby a, elle aussi ses ambitions: améliorer le bagage technique et physique de tout un chacun et, en M14, ce sera en prime de figurer au niveau du super Challenge. Cette compétition fait office de Championnat de France minimes.
Pour permettre à chacun de jouer à un niveau qui lui correspond, le Club engagera 2 équipes jeunes en cadet, Niveau National et Régional.
Deux équipes seront engagées en juniors, dont une équipe National et une régionale.
Cet engagement au niveau national de nos jeunes n’est pour l’heure possible qu’à travers l’académie régionale de Rugby. les ententes conclues avec les clubs du 06 dont , le Stade Laurentin, l’AS Monaco Rugby.
Cette union doit nous permettre de former aujourd’hui les joueurs dont nos clubs auront demain besoin en équipe espoir et en 1.

A Nice, le Rugby se conjugue aussi au féminin. Le groupe des cadettes fort de 25 joueuses progresse de saison en saison. Alignées en championnat féminin à X, volant de victoires en victoires elle aussi assureront l’avenir quant elles rejoindront en niveau fédéral,le groupe des Pitchounettes qui, évolue à XV.

Si le club ne vit que pour ses équipes, les compétitions et des résultats glorieux.
C’est par la générosité d’une poignée de salariés, plus de 100 bénévoles, éducateurs, soigneurs, administratifs et dirigeants, celle des partenaires qu’il y parvient.
Unis par cet attachement au club, soyons plus forts.
Le club, c’est aussi des infrastructures municipales remarquables, parfaitement entretenues, à nos trois synthétiques, s’ajoute une pelouse du terrain d’honneur parfaite et la construction d’une salle de musculation désormais achevée.

D’autres projets nombreux nous animent pour assurer l’avenir. Merci à vous tous, sans qui, rien de tout cela ne serait possible.

Patrice Prévôt