post

Amical : victoire face à Hyères-Carqueiranne

L’atmosphère des matchs nous avait manqué, et nous l’avons retrouvée avec un succès. Pour ce premier match de préparation que l’on s’impatientait de voir se dérouler, notre équipe s’est imposée devant le RC Hyères-Carqueiranne La Crau (20-14), toujours aussi compliqué à déstabiliser.

Il n’aura fallu que huit minutes à nos joueurs pour trouver la faille : sur une belle passe sautée de Matty James, Augustin Slowik s’arrachait et marquait en coin le premier essai de la saison (5-0, 8′). C’est ensuite sur un ballon porté qui allait au bout que l’équipe se voyait accorder un essai de pénalité (12-0, 20′). Quelques instants plus tard, le RCHCC réduisait l’écart sur une action et une décision identique (12-7, 24′).

Dans ce match où le turnover était conséquent de part et d’autres, c’est ensuite Charles Reynaert qui trouvait la faille dans l’arrière-garde varoise, en réalisant un joli numéro sur un ballon rapidement sorti du regroupement (17-7, 45′). Quelques minutes plus tard, c’est Simon Ricquebourg qui venait creuser l’écart d’un drop plein axe impeccable (20-7, 56′). Si Hyères-Carqueiranne réduisait à nouveau l’écart sur un second essai de pénalité (20-14, 60′), plus rien n’était ensuite  marqué jusqu’au coup de sifflet final.

L’oeil du coach, David Bolgashvili : « Déjà, on est très content d’avoir joué, et de gagner. C’est important, car le RCHCCC n’est pas facile à manoeuvrer, surtout que l’on a changé trois fois l’équipe pour donner du temps de jeu à tout le monde. On a fait 2-3 très bonnes actions, on a eu une excellente défense mais l’on voit qu’il reste pas mal de travail devant nous. J’espère que les autres équipes ne sont pas en avance sur nous, surtout Albi, car l’on est quand même en retard. On peut mettre ça sur le dos du fait que l’on avait pas encore joué, la situation, mais j’aimerais que l’on puisse être un peu meilleur. On va voir si c’est possible de faire encore un amical avant le début du championnat, car ça permet de mieux se jauger. Le plus important, c’est que l’on a des bases solides, un solidarité dans l’équipe alors que l’on a changé la moitié de l’effectif. On a l’impression que l’on joue depuis 5 ans ensemble, notamment sur la défense où j’étais vraiment content. On doit garder ça comme base de travail et construire là-dessus ».