post

La Nationale est née !

Le club a le plaisir de vous confirmer que le Comité Directeur de la FFR a acté la création d’un nouveau niveau de compétition pour la saison 2020-2021 avec le lancement de la Nationale, véritable antichambre des divisions professionnelles dont fera partie le Stade Niçois !

Le grand principe pour la saison prochaine réside dans l’inscription de la Nationale dans le cadre réglementaire de la Fédérale 1. Pour permettre aux clubs qui vont intégrer cette compétition de respecter leurs engagements notamment contractuels, il n’y aura donc pas de nouvelles obligations : les règles financières, juridiques ou administratives seront les mêmes pour les clubs de Nationale que celles qu’ils ont connues en Fédérale 1 lors de la saison 2019/2020. Un cadre spécifique pour la Nationale sera élaboré par la F.F.R. de manière concertée avec la LNR et les clubs avant la fin de l’année, pour une mise en œuvre sur la saison 2021/2022.

Composition : 14 équipes en lice

Parmi les 18 premiers du classement national de la saison 2019-2020 qui ont été invités à participer à cette nouvelle compétition, quatorze clubs ont répondu favorablement et composeront donc la division nationale sur un format classique de 26 journées, suivie de phases finales inspirées du Top 14 avec des barrages pour les clubs classés de la 3e à la 6e place, une qualification directe pour les demi-finales pour les deux premiers du classement. Des demi-finales qui se disputeront en match aller-retour avant une finale qui permettra au vainqueur de décrocher le titre de champion de France.

Montées et relégations

À la fin de la saison 2020-2021, il y aura deux montées en Pro D2 et deux relégations en Fédérale 1. Pour pouvoir prétendre à la montée, il faudra forcément être finaliste de la compétition. Si les deux finalistes remplissent les critères du cahier des charges d’accession, ils pourront monter en Pro D2. Si l’un des clubs finalistes ne les remplit pas, il n’y aura qu’une montée et donc une seule descente de Pro D2. Si aucun des finalistes ne peut monter, il n’y aura aucune descente de Pro D2. Le vainqueur de la finale décrochera tout de même le titre de champion de France.

Ce principe sera le même en bas du classement pour les descentes en Fédérale 1 et les montées en Nationale. En Fédérale 1, les clubs en position de monter pourront renoncer à l’accession à la division supérieure sans être sanctionnés.